Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Like/Tweet/+1
La Mémoire Parachutiste Militaire est importante, Merci de participer en postant des sujets ou en répondant à ceux existants. Nos Régiments actuels et les Militaires d'Aujourd'hui ne le sont pas moins, "les camps parachutistes" donne la parole aux deux.
Derniers sujets
» C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)
Aujourd'hui à 21:22 par otosan

» Un armistice trop précoce ?
Aujourd'hui à 18:16 par bretivert

» Les BOUGIES saison 10
Aujourd'hui à 18:12 par anchorage

» éphéméride 13 Novembre
Hier à 22:25 par la Géline

» un 11 novembre
Hier à 21:54 par Invité

» recherche insigne du 1°RPIMa
Hier à 17:04 par Invité

» Témoignage de Christian BERNACHOT: Comment j'ai créé "La Prière de l'E.M.I.A."
Hier à 12:09 par LANG

» Chronique de la Guerre d'Algérie
Hier à 11:13 par Vent du sud

» éphéméride 11 Novembre
Sam 10 Nov 2018 - 22:22 par la Géline

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 


20 mars

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

20032017

Message 

20 mars





_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
avatar
Lothy

Messages : 4785
Points : 33732
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 71

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

20 mars :: Commentaires

avatar

Message le Lun 20 Mar 2017 - 0:27 par Lothy

20 mars 1811 : Naissance de l'Aiglon

Le 20 mars 1811 naît François Charles Joseph Bonaparte. Son père n'est autre que l'empereur Napoléon 1er et sa mère Marie-Louise d'Autriche...
Prince impérial, il est titré roi de Rome à sa naissance.
Il quitte la France pour l'Autrice, à l'âge de quatre ans, il est alors titré prince de Parme, puis duc de Reichstadt (petite ville de Bohème aujourd'hui en République tchèque). Il finira sa courte vie à la Cour d'Autriche, entouré par toute sa famille Habsbourg-Lorraine excepté sa mère !....
Atteint de tuberculose, il meurt à 17 ans, le 22 juillet 1832....

20 mars 1956 : La Tunisie retrouve son indépendance

Le 20 mars 1956, la France met fin à son protectorat sur la Tunisie.
C'est l'aboutissement des revendications menées par le Destour, un parti fondé en 1920, et plus encore le Néo-Destour, un parti indépendantiste plus radical que le précédent, fondé en 1934 par Habib Bourguiba. Celui-ci est arrêté par le résident général Jean de Hauteclocque en janvier 1953.

Là-dessus, coup de théâtre. Le 31 juillet 1954, le président du Conseil Pierre Mendès France se rend à Tunis et, par son « discours de Carthage », reconnaît l'autonomie interne de la Tunisie, premier pas vers l'indépendance. Dans le mois qui suit celle-ci, le Néo-Destour s'assure une majorité écrasante aux élections. Son chef Habib Bourguiba, devenu le chef du gouvernement, abolit le beylicat et proclame la République le 25 juillet 1957.

20 mars 2003 : Liberté pour l'Irak

Le 20 mars 2003, douze ans après une première invasion de l'Irak, les troupes américaines attaquent une nouvelle fois l'Irak de Saddam Hussein avec, cette fois, la ferme intention de renverser le dictateur.

Dix-huit mois après les attentats d'al-Qaida contre les tours du World Trade Center et le Pentagone, le président américain George W. Bush ne se contente pas de traquer les commanditaires dans leur repaire afghan. Il veut aussi en profiter pour liquider le régime irakien, bien que celui-ci soit plutôt hostile aux terroristes d'al-Qaida. Exhibant un grossier mensonge sur d'hypothétiques « armes de destruction massive », le président et son Secrétaire d'État Colin Powell montent une coalition avec leurs alliés, sans avoir toutefois pu obtenir l'aval du Conseil de sécurité de l'ONU.

L'opération « Freedom for Iraq » conduit à la prise de Bagdad dès le 9 avril 2003. Avec une maladresse insigne, les Américains congédient aussitôt toute l'administration et l'armée, hissant aux commandes du pays des opposants plus ou moins recommandables.

L'intervention prend fin le 15 décembre 2011, en avance de deux jours sur le calendrier officiel, avec un bilan piteux : 4 500 tués du côté américain et de nombreuses « bavures » dans la population civile, une dette américaine accrue de mille milliard de dollars, mais aussi du côté irakien un million de déplacés, 100 000 morts, un pays ruiné et éclaté entre chiites, sunnites et Kurdes, la fin de deux mille ans de présence chrétienne sur les bords du Tigre...

Last but not least, le gouvernement irakien de Nouri al-Maliki, laborieusement installé par les Américains, tombe aux mains de la majorité chiite et s'allie avec son voisin, la République islamique d'Iran, ennemie déclarée des États-Unis.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 20 Mar 2017 - 8:06 par charly71

Une bonne nouvelle dans tout ça : le printemps est arrivé !
... et ça les politiques ne vont pas nous l'enlever !
Merci Lothy pour cet éphéméride du jour (tu as repris le flambeau à ce que je vois ?)

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 20 Mar 2017 - 8:24 par Lothy

Oh Charly, le flambeau est un bien grand mot....
Il y a plus difficile à aborder....
Toutefois, tu as raison, c'est le printemps.... L'hiver aura été par moment méchant, il faut faire avec.....Tous ces guignols ne peuvent rien en ce domaine Wink

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 19 Mar 2018 - 23:06 par la Géline

Le 20 mars c'est la Saint HERBERT .





Bon anniversaire aux paras et Sympathisants nés un 20 mars




Histoire de l’aviation – 20 mars 1928.
En ce mardi 20 mars 1928, notre célèbre Dame de fer, la Tour Eiffel, est de nouveau le théâtre d’un terrible drame : un parachutiste se tuant en ce jour, après s’être servi du monument parisien comme plateforme pour tester un parachute, une pratique qui pourtant est totalement interdite et ce, depuis l’année 1912, les autorités françaises voulant ainsi éviter des catastrophes comme celle de ce 20 mars 1928, car sauter de la tour est très dangereux et cela a par le passé souvent donné lieu à des catastrophes.

Une interdiction dont ne va pas tenir compte un certain Marcel Gayet, âgé de 35 ans. Ce dernier qui exerce le métier de bijoutier est pourtant un parachutiste avec de l’expérience, il a déjà fait de nombreux sauts, en se jetant d’aéroplanes. Cette fois, il veut sauter de la Tour Eiffel et pour immortaliser sa performance, il a invité des opérateurs de cinéma mais aussi des photographes à assister à sa performance qui, malheureusement, va mal tourner, étant les témoins impuissants de sa mort…

En cause : un pliage de son parachute qui n’a pas bien été exécuté. Se lançant du premier étage de la tour, son parachute ne va pas s’ouvrir et il va s’écraser au sol au terme d’une chute de 80 mètres, brisant ses jambes et sa colonne vertébrale… Triste spectacle pour les personnes ayant fait le déplacement pour « admirer » ce qui devait être un bel exploit !

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum