Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Like/Tweet/+1
La Mémoire Parachutiste Militaire est importante, Merci de participer en postant des sujets ou en répondant à ceux existants. Nos Régiments actuels et les Militaires d'Aujourd'hui ne le sont pas moins, "les camps parachutistes" donne la parole aux deux.
Derniers sujets
Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 


23 mars

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

23032017

Message 

23 mars





_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
avatar
Lothy

Messages : 4787
Points : 33834
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 71

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

23 mars :: Commentaires

avatar

Message le Jeu 23 Mar 2017 - 0:19 par Lothy

23 mars 1848 : Les Milanais chassent les Autrichiens

Le 23 mars 1848, les Milanais chassent les Autrichiens de leur ville au terme d'un soulèvement de cinq jours. La révolte avait débuté par la guerre des cigares, les Milanais s'abstenant de fumer pour ne pas payer la taxe sur le tabac... et les troupes d'occupation se plaisant à fumer sous leur nez de voluptueux cigares. Les Autrichiens du feld-maréchal Radetzky reprendront pied dans la ville et auront raison des vélléités patriotiques des Italiens.

23 mars 1849 : Le rêve d'unité italienne échoue à Novare

Le 23 mars 1849, le roi du Piémont est battu par les Autrichiens à Novare. Charles-Albert voulait aider les Milanais, révoltés contre leur souverain, l'empereur d'Autriche. Mal lui en prit... Victime expiatoire, le général Girolamo Ramorino est fusillé quelques semaines plus tard à Turin, capitale du Piémont, sous l'inculpation d'avoir fui devant l'ennemi.

Le nouveau roi du Piémont Victor-Emmanuel II. se rend compte que l'unité de l'Italie ne pourra se faire sans un concours extérieur. Pour chasser l'Autriche de la péninsule, il attendra opportunément l'intervention à ses côtés de Napoléon III.

23 mars 1944 : Déportation des Tchétchènes

Le 23 mars 1944, dans les villes et villages tchétchènes et ingoutches du Caucase, les hommes sont convoqués sur les places publiques en vue d'un prétendu recensement. Ils sont aussitôt désarmés et déportés par les troupes soviétiques, selon des ordres donnés par le dictateur Staline.

Le lendemain, c'est le tour des femmes et des enfants. Au total 500.000 personnes. Les malheureux sont accusés de collaboration avec l'ennemi hitlérien... bien que celui-ci se soit depuis plusieurs mois déjà replié loin du territoire.

NB... Les faits survenus le 23 mars avaient été omis et remplacés prématurément par ceux du 24 Embarassed Embarassed Embarassed

Dernière édition par Lothy le Ven 24 Mar 2017 - 0:18, édité 2 fois

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 23 Mar 2017 - 8:17 par charly71

@Lothy a écrit: 24 mars 1163 : Le pape bénit le chantier de Notre-Dame de Paris

ça je m'en souviens bien, j'y était ...
... regarde bien sur le 3ème rang gauche, c'est moi !

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 23 Mar 2017 - 9:21 par Lothy

Et bien Charly.... Tu es en pleine forme, ce matin.... Laughing

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 23 Mar 2017 - 10:16 par charly71

@Lothy a écrit:Et bien Charly.... Tu es en pleine forme, ce matin.... Laughing

.. vi, vi, ça arrive parfois ! Very Happy

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 23 Mar 2017 - 10:17 par Lothy

C'est ce que je vois... à double titre lol!

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 23 Mar 2017 - 21:01 par christian38

Et aussi le 23 mars 1978 la FINUL se met en place dans le Sud Liban sous l autorité de l ONU . Elle a pour mission le maintien de la paix ,une trentaine de pays y participent , cette opération est toujours en cours . Près de 900 militaires français y sont déployés . Les militaires français au Liban sont déployés dans le cadre de l’opération Daman, nom de la participation française à la FINUL. Près de 285 Casques Bleus tout pays confondus y ont perdu la vie .

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 23 Mar 2017 - 21:08 par Lothy

Merci Christian pour ce rappel ayant tout à fait sa place sur un forum Para.... sachant le nombre d'entre eux qui tomberont pour "redresser le Cèdre..."

Dernière édition par Lothy le Ven 24 Mar 2017 - 0:20, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 23 Mar 2017 - 21:30 par christian38



 Source Ministère de la Défense

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 22 Mar 2018 - 23:53 par la Géline



Le 23 mars c'est la Saint VICTORIEN





Bon anniversaire aux paras et sympathisants nés un 23 mars



Les premières troupes de la FINUL sont arrivées dans la région le 23 mars 1978.

La mise en place de la FINUL.
Au début des années 1970, la tension le long de la frontière israélo-libanaise s’est accentuée, en particulier après le repositionnement d’éléments armés Palestiniens de Jordanie au Liban. Les opérations commando palestiniennes contre Israël et les représailles israéliennes contre des bases palestiniennes au Liban se sont intensifiées.

Le 11 mars 1978, une attaque commando en Israël a fait de nombreux morts et blessés parmi la population israélienne. L’Organisation de Libération de la Palestine (OLP) a revendiqué cet attentat. En riposte, les forces israéliennes ont envahi le Liban dans la nuit du 14 au 15 mars et, en l’espace de quelques jours, ont entièrement occupé la partie sud du pays à l’exception de la ville de Tyr et de ses environs.

Le 15 mars 1978, le Gouvernement libanais a adressé une ferme protestation au Conseil de sécurité de l’ONU contre l’invasion israélienne affirmant qu’il n’avait aucun lien avec l’opération commando palestinienne.
Le 19 mars, le Conseil de sécurité a adopté les résolutions, 425 (1978) et 426 (1978), dans lesquelles il demande à Israël de cesser immédiatement son action militaire et de retirer ses forces de tout le territoire libanais. Le Conseil a également décidé la constitution immédiate de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL).

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Ven 23 Mar 2018 - 0:17 par la Géline



23 mars 1918

Première utilisation de la "Grosse Bertha" contre Paris.

La Grosse Bertha  est une très grosse pièce d'artillerie de siège utilisée par l'armée allemande lors de la Première Guerre mondiale.
Il s'agissait d'un obusier de 420 mm de diamètre et de 16 calibres de long.
Deux modèles furent construits : d'abord le 42-cm Kurze Marine-Kanone 12 (Gamma-Mörser) à partir de 1912, puis le 42-cm Kurze Marine-Kanone 14 (M-Gerät) à partir de 1914.

En France, on a souvent désigné sous ce nom le mystérieux canon utilisé pour le bombardement de Paris en 1918 (Pariser Kanonen), mais il s'agit en fait d'un modèle bien différent (Ferngeschütz ou Kaiser-Wilhelm-Geschütz).

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum