Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Like/Tweet/+1
La Mémoire Parachutiste Militaire est importante, Merci de participer en postant des sujets ou en répondant à ceux existants. Nos Régiments actuels et les Militaires d'Aujourd'hui ne le sont pas moins, "les camps parachutistes" donne la parole aux deux.
Derniers sujets
» éphéméride 13 Novembre
Aujourd'hui à 22:25 par la Géline

» un 11 novembre
Aujourd'hui à 21:54 par Invité

» recherche insigne du 1°RPIMa
Aujourd'hui à 17:04 par Invité

» Témoignage de Christian BERNACHOT: Comment j'ai créé "La Prière de l'E.M.I.A."
Aujourd'hui à 12:09 par LANG

» Chronique de la Guerre d'Algérie
Aujourd'hui à 11:13 par Vent du sud

» C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)
Aujourd'hui à 11:09 par BriseLance13

» éphéméride 11 Novembre
Sam 10 Nov 2018 - 22:22 par la Géline

» 21 Novembre 1957 - Timimoun
Sam 10 Nov 2018 - 17:05 par Arcimboldo_56

» Les animaux dans la Grande Guerre
Sam 10 Nov 2018 - 16:44 par Invité

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 


3 avril

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

03042017

Message 

3 avril





_________________
Lothy
"A tous les Prétoriens que des Césars firent massacrer pour ne pas payer de solde ou pour sauver leur propre vie" - Jean Lartéguy.
avatar
Lothy

Messages : 4785
Points : 33722
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 71

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

3 avril :: Commentaires

avatar

Message le Lun 3 Avr 2017 - 1:17 par Lothy

3 avril 1862 : Publication des Misérables

Le 3 avril 1862 sortent en librairie les deux premiers tomes d'un roman promis à un succès exceptionnel : Les Misérables.
L'auteur est un proscrit à barbe blanche, qui, de son exil de Guernesey, n'en finit pas de lancer des philippiques à l'encontre de l'empereur Napoléon III, alors à l'apogée de son règne.
Mais comme l'empereur lui-même, comme beaucoup de ses contemporains, comme le peintre Millet (L'Angélus, Le vanneur...), Victor Hugo se montre dans les années 1850-1860 très sensible au sort des humbles et à la condition ouvrière.
Les Misérables lui valent une popularité dans tous les pays et toutes les classes sociales. On dit que des ouvriers se cotisent pour acheter l'oeuvre et se la passer de main en main...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 3 Avr 2017 - 8:03 par charly71

Wouha ! je ne me rappelais pas qu'il y avait en fait tellement de Richard connus...
Plus tous les pleins de fric que l'on appelle aussi "richards" !

Les misérables , V. Hugo avait écrit là une histoire qui traverse les siècles...

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 3 Avr 2017 - 8:25 par Lothy

Et oui Charly.... des Richard célèbres, il y en a à la pelle..... Un certain Burton m'a toujours beaucoup plu Wink
Quant au grand Victor Hugo..... Tout ce qu'il a écrit n'est que pure merveille..... récit ou poème.....

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Lun 2 Avr 2018 - 23:27 par la Géline

Le 03 avril c'est la Saint RICHARD





Bon anniversaire aux paras et sympathisants nés un 03 avril




3 avril 1936
Exécution de Bruno Hauptmann
L'exécution de Bruno Hauptmann a lieu le 3 avril 1936. Ce menuisier allemand, par manque de travail, s'est reconverti criminel. Il kidnappe le fils de l'aviateur Charles Lindbergh, le 1er mars 1932. Charles Auguste Lindbergh II est retrouvé mort deux mois plus tard, et Bruno Hauptmann fut inculpé. Il sera électrocuté dans la prison d'État du New Jersey en ayant toujours nié avoir été responsable de ce meurtre.




03 AVRIL 1954 à DIEN BIEN PHU

Après quatre-vingt-dix heures de combat ininterrompu, ELIANE 2 tient toujours.

Au soir, nouvelle attaque d'HUGUETTE 6.
La compagnie Desmons, du 8ème choc se porte à sa rescousse par le "drain" de la piste. Pris à revers, les Viets se replient.

Largage de la fin du 2/1ème RCP sur le PA central.

Les tirs d'artillerie viet sont continus et concentrés sur le périmètre réduit de la garnison.

Au cours des combats, acharnés, soutenus à un contre dix, les médecins du 2e Bataillon Etranger Parachutiste et du 1° bataillon du 1° R.C.P. sont blessés mais regagnent leur poste de secours.

Après 36 heures de combat sans désemparer la division 308 a réussi à prendre d’assaut le point d’appui en étoile .

Maintenant HUGUETTE 6 est seule , tout au bout du dispositif , sentinelle perdue à 2 km de tout appui !

Et pourtant GIAP n’attaque pas tout de suite. Ce jour là 3 avril, il a fait son bilan : sa division 316 est toujours empêtrée dans le bourbier d’ ELIANE 2 et sa division 308 est sortie amoindrie des combats d’HUGUETTE 7 .

Seule la 312 est à peu près en état de combattre si l’on excepte le régiment 165 qui s’est fait étriller devant les canons de BRUNBROUCK .

Pour faire face à l’assaut HUGUETTE 6 ne dispose que des 86 légionnaires du capitaine RASTOUIL , du 3° bataillon de la 13° DBLE rescapé de BEATRICE , d’une section du peloton d’élèves gradée du 2° R.E.I. du capitaine PHILIPPE , et d’une centaine de volontaires formant une compagnie de marche aux ordres du lieutenant FRANCOIS .
Moins de 250 combattants . ce sont eux qui pourtant pendant 15 jours vont tenir la position face aux assauts de plus en plus meurtriers de la division 312 .

Bientôt le ravitaillement de la position deviendra impossible .

La bataille pour la 5° colline ( ELIANE 2 ) continue, la position n’est plus qu’un effroyable terrain vague où la terre est gorgée de sang et de débris humains .

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum