L'ORIGINE DU '2 S' (2 décembre)

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

09082017

Message 

L'ORIGINE DU '2 S' (2 décembre)







L'ORIGINE DU '2 S' (2 décembre)

En 1802 Bonaparte fonda l'Ecole Spéciale Militaire (ESM).


C’est lors de la bataille d’Austerlitz (2 décembre 1802) que tomba le premier Saint-Cyrien. Depuis, dix mille de nos grands Anciens ont donné leur vie pour la grandeur de la France.

La tradition de fêter le 2 S remonte au Second Empire : les élèves avaient alors l’habitude de se livrer dans les dortoirs de l’Ecole à des grandes batailles de traversins et de matelas.
Il devint habituel de fêter de cette façon l’anniversaire de la bataille d’Austerlitz la veille du 2 décembre. Eugène TITEUX, dans son ouvrage sur Saint-Cyr, évoque ces moments : “ ... les matelas accumulés formaient des retranchements qui s’élevaient jusqu’au plafond ; bidons et gamelles servaient d’instruments pour battre la charge et les élèves, en chemise, armés de traversins et de sacs à linge, se livraient des combats homériques, pendant que de grands bruits de planches imitaient les détonations d’artillerie. Cet affreux vacarme s’accomplissait dans l’obscurité la plus profonde, tous les becs de gaz ayant été prudemment éteints... ”.

Le jour même du 2S, les élèves confectionnaient les habits pour la “ nuit d’Austerlitz ” qui recréait la célèbre veillée aux flambeaux de l’Empereur au milieu des bivouacs, le soir qui précéda la bataille. L’anniversaire s’achevait ainsi par une procession illuminée dans la Cour Wagram, sur l’air de la Galette entonnée par Jeunes et Anciens.

Du Marchfed, la reconstitution a été transférée sur un coteau de Coëtquidan, de topographie assez voisine du plateau de Pratzen, sommet d’un labyrinthe de vallons et de collines : les cercles enchantés de Brocéliande transformés en cercles de feu... Les canons tonnent, les fusils pétaradent, les sabres des cavaliers qui chargent reflètent les éclairs du soleil... d’Austerlitz, car la fin de l’automne est souvent dorée sous le ciel breton, et rarement y sont glacés, comme les lacs de Gildbach, les marécages de ce secteur où, pendant une heure, évoluent les fantassins aux longues et incommodes tuniques à parements rouges, qui, depuis le matin, bivouaquent sur la lande près de villages de tentes autours desquels caracolent les maréchaux. Apothéose de ce baptême du feu, les félicitations du Poireau (le général est appelé ainsi depuis le Général DEFFIS qui transforma en potager les jardins de Saint-Cyr) au Père Système incarnant l'Empereur dont il vient de relire le fameux ordre du jour : “ Soldat ! je suis content de vous... Il vous suffira de dire : j’étais à la bataille d’Austerlitz pour que l’on réponde : Voilà un brave ! ” Une copie en est conservée au Musée du Souvenir avec beaucoup d’autres pièces mémorables dont s’inspire la mise en scène de cette reconstitution, l’un des sommets de l’année scolaire.






(texte tiré d’un ouvrage sur l’Ecole de Saint-Cyr)


_________________
Vous retrouverez dans les cendres ce que vous avez perdu dans le feu
avatar
LOUSTIC

Messages : 365
Points : 26307
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

L'ORIGINE DU '2 S' (2 décembre) :: Commentaires

avatar

Message le Mer 9 Aoû 2017 - 22:25 par LAUCHERE

bien ami para

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 13 Mar 2018 - 16:51 par LANG

Pourquoi 2 S ?
L’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr (ESM) et l’École Militaire Interarmes (EMIA) de Coëtquidan, commémorent la bataille d’Austerlitz du 2 décembre 1805.
Mais pourquoi parle-t-on de la commémoration du 2 S ? Curieux comme date !
Réponse :
Les Saint-Cyriens emploient un calendrier qui leur est propre.
Chaque mois de l’année scolaire, depuis 1805 (décidé comme l’an 0), est désigné par une des lettres du nom AUSTERLITZ. La lettre “A” désigne le mois d’octobre et ainsi de suite jusqu’en juillet, désigné par la lettre “Z”. Les mois d’août et de septembre étant des mois de permission, ne sont pas comptés.
Le mois de décembre est alors désigné par la lettre “S”,  le 2 décembre devient donc le “2 S” selon le calendrier Saint-Cyrien.
Alors, cette année, le 2 décembre 2018 nous serons le 2 S ... ?

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 13 Mar 2018 - 18:56 par baltique

Merci LANG de ces précisions. Pas inutiles il faut bien me l'avouer. Mais les US et coutumes des Saints Cyriens n'ont pas fini de nous surprendre ou de nous enchanter !
Bon la période de la galette est passée, mais ......

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 13 Mar 2018 - 21:38 par LANG

Oui, je reconnais que ces traditions « ésotériques »  sont un peu « spéciales »…
J’avoue que parfois j’y perds mon « latin » !

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum