Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Like/Tweet/+1
La Mémoire Parachutiste Militaire est importante, Merci de participer en postant des sujets ou en répondant à ceux existants. Nos Régiments actuels et les Militaires d'Aujourd'hui ne le sont pas moins, "les camps parachutistes" donne la parole aux deux.
Derniers sujets
» Chronique de la Guerre d'Algérie
Aujourd'hui à 16:15 par Vent du sud

» C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)
Aujourd'hui à 10:21 par BriseLance13

» J’ai survécu à un saut en parachute qui a mal tourné
Aujourd'hui à 10:04 par LANG

» Le fardier d’UNAC pour les forces spéciales et la brigade parachutiste françaises
Aujourd'hui à 6:43 par tailliez

» Un armistice trop précoce ?
Hier à 18:16 par bretivert

» Les BOUGIES saison 10
Hier à 18:12 par anchorage

» éphéméride 13 Novembre
Lun 12 Nov 2018 - 22:25 par la Géline

» un 11 novembre
Lun 12 Nov 2018 - 21:54 par Invité

» recherche insigne du 1°RPIMa
Lun 12 Nov 2018 - 17:04 par Invité

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 


SERVICE MILITAIRE d'un mois

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

02102017

Message 

SERVICE MILITAIRE d'un mois




ARMÉE. Promesse de campagne d'Emmanuel Macron, le service national universel pourrait être expérimenté "en 2019", a déclaré samedi la secrétaire d'État auprès de la ministre des Armées, Geneviève Darrieussecq.

Durant la campagne présidentielle, Emmanuel Macron avait annoncé qu'il rétablirait un "service national" obligatoire d'une durée d'un mois. Élu en mai dernier, le président de la République avait annoncé la création d'une commission le 14 juillet, sans détailler le calendrier. L'idée se précise néanmoins, a révélé samedi 30 septembre la secrétaire d'État auprès de la ministre des Armées, Geneviève Darrieussecq.

"Depuis, il y a eu des rencontres techniques, des demandes aux administrations de faire un point sur les actions déjà mises en place pour la jeunesse", a indiqué la ministre en marge de l'université de rentrée du MoDem à Guidel (Morbihan). "La commission de haut niveau va prendre en charge ce dossier. Nous avons fait des propositions au Premier ministre qui devrait la nommer courant octobre", a-t-elle ajouté, en précisant que l'esprit était d'y inclure "tous les représentants des ministères concernés, des responsables de la jeunesse, des parlementaires, des personnes qualifiées".

"L'idée est que la Commission puisse remettre ses préconisations au printemps 2018. Ensuite, il pourrait y avoir une phase d'expérimentation en 2019, c'est ce qui est souhaité par le président de la République et le Premier ministre", a poursuivi Geneviève Darrieussecq.

600.000 à 800.000 jeunes concernés

Le service militaire obligatoire avait été supprimé en 1997 par Jacques Chirac et remplacé par une armée de métier, jugée plus adaptée aux conflits et menaces de l'après Guerre froide. Or, depuis les attentats de 2015, l'idée d'un retour d'un service militaire agite la classe politique.

Annoncée en mars dernier, le service national ne figurait alors pas dans le programme d'Emmanuel Macron. Elle était défendue en revanche par François Bayrou qui avait rallié le candidat marcheur. "Dans le contexte que nous vivons, celui d'une société qui vit des fractures, d'une menace terroriste, il est important de retrouver une forme de creuset national, un moment où toute une classe d'âge est réunie et mélangée", avait-il justifié.

Ce service national universel concernerait 600.000 à 800.000 jeunes, filles et garçons, de 18 à 21 ans. Geneviève Darrieussecq souhaite notamment que ce service "forme des jeunes qui soient protecteurs du pays". Ils pourraient y apprendre "les gestes qui sauvent, la conduite à tenir en cas de cataclysme, d'attentats, d'état de guerre".

Quel financement ?

Durant la campagne, Emmanuel Macron avait anticipé un projet de loi dès la fin 2017, évoquant un coût compris entre 2 et 3 milliards d'euros "en rythme de croisière", et en promettant que le budget des Armées ne serait pas ponctionné.

"Il y aura une ligne nouvelle consacrée à cette action", a confirmé Mme Darrieussecq. "Donc soit on demande une participation aux ministères concernés", comme l'Éducation, l'Intérieur, la Santé, les Sports, "soit on trouve des ressources dédiées", a-t-elle indiqué.

Dans le cadre de l'université de rentrée du MoDem, le président du parti centriste François Bayrou a apporté son soutien au projet tout en demandant à ce que l'on "réfléchisse à ajouter un mois de service civique".


Orange avec AFP

_________________
Le Courage est un embrasement de l'être qui trempe les Armées. Il est la première des vertus, quelle que soit la beauté des noms dont elles se parent.  Un soldat sans Courage est un Chrétien sans foi.  Le Courage est ce qu'il y a de plus sacré dans une Armée.
avatar
MARAUDEUR
troupes de chocs
troupes de chocs

Messages : 92
Points : 6286
Date d'inscription : 06/08/2017
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

SERVICE MILITAIRE d'un mois :: Commentaires

avatar

Message le Lun 2 Oct 2017 - 20:44 par MARAUDEUR

du grand n'importe quoi, je ne vous dit pas la gabegie financière que cela représente, et pour quels résultats !
1 MOIS , que vont-ils faire durant un mois ? et où seront-ils logés ? et par qui seront-ils formés ?

Mais formés à quoi durant un mois ?

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum