exercice national de sécurité nucléaire les 12 et 13 décembre 2017

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

13122017

Message 

exercice national de sécurité nucléaire les 12 et 13 décembre 2017




La base de l’Île-Longue, en presqu’île de Crozon, sera le théâtre d’un exercice national de sécurité nucléaire les 12 et 13 décembre 2017.
Trois cents militaires s’y préparent.



Les simulations intégreront la prise en charge de civils.
Le précédent exercice d’une telle envergure avait eu lieu à Brest, en 2014. Il s’agira cependant du premier exercice de niveau national, à dominante sécurité civile, sur un thème "arme". Comprendre un accident sur une arme nucléaire qui provoquerait une dispersion limitée de matière radioactive. Logique, puisque la base de l’Ile-Longue, installée depuis 47 ans sur la presqu’île de Crozon, permet d’assurer la permanence à la mer des sous-marins nucléaires lanceurs d’engins.

Tester la réactivité

Trois cents militaires se préparent à cet exercice, organisé conjointement par la préfecture maritime, la préfecture du Finistère et les forces sous-marines. Cent cinquante des militaires impliqués sont basés sur l’Ile-Longue. Quatre-vingt autres seront en "gestion de crise", à à la préfecture maritime de Brest.

L’Etat-major naval, à Paris, sera aussi impliqué à divers échelons. Dans les faits, la très grande majorité d’entre eux ignore les contours précis du scénario auquel ils vont être confrontés. Il s’agit là de tester leur réactivité et l’efficience du protocole mis en place sur deux journées pleines. La première sera consacrée à la mesure d’évaluation de la zone contaminée et au traitement des personnels militaires et des civils. Le lendemain sera dévolu à la reconquête de la zone accidentée, avec la mise en œuvre de techniques de récupération des débris et de décontamination.

Deux écoles "mises à l’abri"

L’exercice ne se limite pas aux militaires. Le scénario prévoit un impact sur les zones civiles alentour. Les actions de protection de la population, notamment sur Crozon et Roscanvel, vont être testées. Un périmètre de 2.875 m sera bouclé. Les sirènes seront activées, puis deux écoles, ainsi que la mairie de Roscanvel, seront "mises à l’abri", avec confinement des élèves durant deux heures. La prise en charge de blessés radio-contaminés, ainsi que la prise d’arrêtés préfectoraux de restriction alimentaires, est également prévue. Sans oublier la gestion des réseaux sociaux, donnée récente mais ô combien cruciale.

Afin "d’associer la population à cet exercice", une réunion d’information aura lieu mercredi 29 novembre à 18 h 30, en presqu’île de Crozon. Trois plans de secours - Plan d’urgence interne, Plan particulier d’intervention ainsi que les plans communaux de sauvegarde établis par les maires - vont être simultanément déclenchés les 12 et 13 décembre.


Le Télégramme

_________________
jamais je ne renierai les miens
avatar
rangers
MODERATEUR
MODERATEUR

Messages : 470
Points : 26557
Date d'inscription : 28/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum