La Légion Condor

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

La Légion Condor

Message par revue de paquetage le Jeu 21 Déc 2017 - 8:53

Madrid démonte un mausolée en l'honneur de la Légion Condor
CECILE THIBAUD | LE 27/04/17



La maire de la capitale a ordonné le retrait du monument qui honorait sept pilotes allemands de l'escadrille qui avait rasé le village de Guernica... à la demande de l'ambassade d'Allemagne.
Quatre-vingts ans, après le bombardement de Guernica, la maire de Madrid, Manuela Carmena, vient de signer l'ordre de démontage d'un monument situé dans le cimetière de la capitale espagnole, en l'honneur de la Légion Condor. « Ici reposent les aviateurs tombés au combat pour une Espagne libre ", pouvait-on lire en allemand sur l'épitaphe gravée dans la pierre, suivie d'une phrase en espagnol : « Allemands morts pour Dieu et pour l'Espagne. Présents ! ".

Depuis des années, les plaques et monuments honorant la mémoire de Franco et des vainqueurs de la guerre civile (1936-1939) continuent de poser problème en Espagne.
Une loi sur la mémoire historique, votée en 2007, ordonne pourtant en principe de supprimer des lieux publics les « signes commémoratifs d'exaltation personnelle ou collective du soulèvement militaire, de la guerre civile et de la répression sous la dictature ». Mais chaque retrait de statue, chaque plaque déboulonnée et chaque changement de nom de rue créent la polémique dans un pays qui continue d'avoir un rapport compliqué avec un passé qui ne passe pas.

Demande express de l'ambassade d'Allemagne
Cette fois, il n'y aura pas de discussion possible. Le monument est en effet propriété du gouvernement allemand et c'est à la demande express de l'ambassade d'Allemagne à Madrid que les grandes stèles de béton sont enlevées.
Seules resteront sept petites plaques simples portant les noms des hommes enterrés.

Ces mouvements ont eu lieu alors que dans le petit village basque de Guernica, des cérémonies du 80e anniversaire rassemblaient mercredi les survivants et leurs familles, ainsi que des descendants des auteurs du massacre qui a été à l'origine du célèbre tableau de Picasso.

Le 26 avril 1937, un escadrille de la Légion Condor et de l'aviation italienne lâchait quelque 31 tonnes de bombes incendiaires, lors d'un raid de quatre heures, afin de marquer spectaculairement le soutien de l'Allemagne nazie et de l'Italie de Mussolini, en appui au général Franco.




Les Echos
avatar
revue de paquetage

Messages : 214
Points : 25038
Date d'inscription : 27/03/2012
Age : 58

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum