Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Like/Tweet/+1
La Mémoire Parachutiste Militaire est importante, Merci de participer en postant des sujets ou en répondant à ceux existants. Nos Régiments actuels et les Militaires d'Aujourd'hui ne le sont pas moins, "les camps parachutistes" donne la parole aux deux.
Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 


éphéméride 23 décembre

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

22122017

Message 

éphéméride 23 décembre






Le 23 décembre c’est la Saint Armand




Bon anniversaire aux paras et sympathisants nés un 23 décembre.



23 décembre 1940
Exécution de Jacques Bonsergent



Le 23 décembre 1940, Paris se couvre de cette affiche : « L'ingénieur Jacques Bonsergent a été condamné à mort par le tribunal militaire allemand pour acte de violence envers un membre de l'armée allemande. Il a été fusillé ce matin ».

Dimanche 10 novembre 1940, il est 21 heures, sept jeunes gens sorte de la gare Saint-Lazare :  X., qui s’était marié la veille, sa jeune femme, Jacques Bonsergent et son amie  Marcelle Dogimont, plus trois camarades.
Tous les garçons sont d’anciens élèves de l’Ecole nationale supérieure des Arts et Métiers d’ Angers (promotion 1930).
Les jeunes gens, fatigués mais heureux, marchent tranquillement sur le trottoir de la gare Saint-Lazare.
A la hauteur du café Mollard, ils croisent un sous-officier allemand ivre qui tente de prendre par la taille la jeune mariée. Son époux ulcéré vole au secours de sa femme et décoche un coup de poing au soldat qui chute à terre.


Jacques Bonsergent, conscient de la gravité de la situation, s’interpose, dit à ses amis de se disperser, aide l’allemand à se relever et reprend son chemin.
Place de la Trinité il est rattrapé, frappé et arrêté par deux soldats allemands. Ils  l’ont identifié par sa gabardine semblable à celle de son ami. Les allemands l’entraînent à l’hôtel du Terminus.
Marcelle Dogimont, l’amie de Jacques, ne peut qu’assister impuissante à la scène.
Jacques est ensuite transféré à la prison du Cherche-Midi.
Pendant tous les interrogatoires il répète sans cesse qu’il n’a pas frappé le sous-officier allemand mais il refuse de désigner l’auteur de ce geste.
Le président du tribunal militaire allemand lui dit :.
Jacques Bonsergent  reste inflexible.
Le 5 décembre il est condamné à mort.
Le général Otto Von Stülpnagel, commandant en chef des troupes de la Wehrmacht en France, refuse de signer sa  grâce.

Le lundi 23 décembre il est fusillé au fort de Vincennes, il a 28 ans.


_________________
Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être
avatar
la Géline

Messages : 568
Points : 30011
Date d'inscription : 17/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

éphéméride 23 décembre :: Commentaires

avatar

Message le Sam 23 Déc 2017 - 21:32 par otosan

Merci pour l'éphéméride qui chaque jour nous apprend ou nous rappelle un nom , un lieu ou une grande histoire .

JOYEUX NOËL

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum