Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Like/Tweet/+1
La Mémoire Parachutiste Militaire est importante, Merci de participer en postant des sujets ou en répondant à ceux existants. Nos Régiments actuels et les Militaires d'Aujourd'hui ne le sont pas moins, "les camps parachutistes" donne la parole aux deux.
Derniers sujets
» C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)
Aujourd'hui à 21:22 par otosan

» Un armistice trop précoce ?
Aujourd'hui à 18:16 par bretivert

» Les BOUGIES saison 10
Aujourd'hui à 18:12 par anchorage

» éphéméride 13 Novembre
Hier à 22:25 par la Géline

» un 11 novembre
Hier à 21:54 par Invité

» recherche insigne du 1°RPIMa
Hier à 17:04 par Invité

» Témoignage de Christian BERNACHOT: Comment j'ai créé "La Prière de l'E.M.I.A."
Hier à 12:09 par LANG

» Chronique de la Guerre d'Algérie
Hier à 11:13 par Vent du sud

» éphéméride 11 Novembre
Sam 10 Nov 2018 - 22:22 par la Géline

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 


éphéméride 24 décembre

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

24122017

Message 

éphéméride 24 décembre







Le 24 décembre c’est la Sainte Adèle.



Bon anniversaire aux paras et sympathisants nés un 24 décembre.



24 décembre 1942
Assassinat de l'amiral Darlan



Le 24 décembre 1942, l'amiral François Darlan (61 ans), est assassiné à Alger par un jeune activiste royaliste, Bonnier de la Chapelle, exécuté aussitôt après.

_________________
Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être
avatar
la Géline

Messages : 562
Points : 29811
Date d'inscription : 17/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

éphéméride 24 décembre :: Commentaires

avatar

Message le Dim 24 Déc 2017 - 10:58 par Charbonnier

Trêve de Noël en temps de guerre




À Ypres en Belgique, les soldats des deux cotés s'épiaient, faisaient le guet mais ne tiraient pas.

Des soldats allemands ont commencé à décorer les arbres qui les entouraient avec des chandelles, puis il se sont mis à chanter des cantiques de Noël. Les Anglais, leurs ennemis en face en firent autant se répondant ainsi par des chants.

Ils se sont échangés des meilleurs voeux en se les criant d'un camp à l'autre. Puis les plus braves au début se sont rencontrés sur le terrain séparant les armées (le no man's land) s'échangèrent des cigarettes, chocolat... L'artillerie se tut ce soir-là. D'un commun accord, on rassemble les soldats morts des deux camps et on les enterre.

Prière de noter que la guerre n'était vieille que de quelques mois à l'époque et que tout le monde pensait que cette « escarmouche » serait bientôt finie. Aucune autre fraternisation n'eut lieu après les boucheries qui suivirent et qui déshonorèrent les généraux des deux camps.

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum