5 juin 1944 22h30

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

05062018

Message 

5 juin 1944 22h30




Pathfinders. 5 juin 1944 22h30

Sauter sans aucun marquage au sol n’est pas évident. Pour ceux qui l'ont "expérimenté", ça laisse un souvenir...
On a souvent l’habitude d’avoir une DZ balisée, bien dégagée, voire équipée de fumigènes colorés pour indiquer le sens du vent…
Et faire la même chose de nuit, une nuit noire, sans savoir très bien où on va arriver, sans savoir si on arrivera dans la zone que l’on a étudié par cœur !
C’est ce qui attend les  équipes de « Pathfinders ».
Ils sont chargés de baliser les DZ pour le largage des unités qui vont suivre. Une mission capitale.
C’est le pilote qui a la responsabilité du feu vert et c’est à l’équipe de sortir le plus vite possible pour éviter la dispersion au sol.
Saut « opérationnel », regroupement,  reconnaissance des lieux,  mise en place des balises et attente des avions pour envoyer les signaux lumineux…
Choses simples… qui sont parfois bigrement compliquées… surtout en ce mois de juin 1944.

Ce fut le cas cette nuit-là.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]+
(Pathfinders du 502)






Le largage des Pathfinders de la 101ème Airborne (DZ A, C et D)

Le premières séries de largage transportant les Pathfinders décollent d’Angleterre à 22h30 le 5 juin 1944.
Les Dakota volent à basse altitude (150 mètres) afin d’éviter d’être repérés par les échos radar allemands.
L’axe d’approche des avions se fait selon un axe sud-ouest – nord-est et les escadrilles réalisent un vaste contournement des îles anglo-normandes afin d’emprunter la bonne trajectoire.
Une fois au-dessus du Cotentin, les pilotes des C-47 font face à une importante masse nuageuse et un épais brouillard au sol qui masquent le paysage normand et rendent difficile le travail d’orientation. A cela il faut ajouter les tirs de la Flak, l’artillerie anti-aérienne allemande.
Les Pathfinders rencontrent d’importantes difficultés lors de leur mise en place, ce qui occasionne de sérieuses complications pour la suite des parachutages.
Les premiers d’entre eux touchent le sol de Normandie à 00h16 le mardi 6 juin 1944 : les parachutistes du 502nd PIR commandés par le capitaine Frank Lillyman atterrissent à près de deux kilomètres au nord de la DZ « A ». Depuis leur position, ils installent le balisage Eureka et attendent l’arrivée de leur unité.
Pour la DZ « C », le résultat du largage des trois équipes est très inégal : l’une d’elles est parachutée quasiment à l’emplacement prévu, une autre atterri au sud-ouest  de son objectif à proximité de la localité de Hierville tandis que la dernière est larguée au-dessus de la mer.
Sur la DZ « D », la situation est critique : les équipes de Pathfinders sont larguées au bon endroit mais les Allemands sont sur zone et engagent immédiatement le combat. Ils ne sont pas en mesure d’installer le balisage pour les parachutages à venir…



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Pour lire la totalité de l’article : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
LANG
EXPERT
EXPERT

Messages : 401
Points : 9281
Date d'inscription : 21/12/2017
Age : 77

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

5 juin 1944 22h30 :: Commentaires

avatar

Message le Mar 5 Juin 2018 - 18:19 par PAOLI

bon rapel de ce moment si important

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Mar 5 Juin 2018 - 19:32 par Béghin Bernard

Hey, salut Mario, tu es de retour !

Merci Lang , pour le récit de ces " casse-cous ". Et ce n'était pas n'importe quoi.
Il fallait en avoir.

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum