Ce jour là ! Quelques mots…

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

06062018

Message 

Ce jour là ! Quelques mots…




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ce jour là. Il était l'heure.
Il faisait nuit.
J’ai avancé un pied et j’ai sauté...

--------------------------

Il y avait un peu de vent. Juste un peu.
J’avais du mal à maintenir le cap.
Le planeur en bois s'est posé.
Des craquements d’enfer.
J’ai atterri au milieu des marais...

-----------------------

Le moteur de la barge ronronnait pour me rassurer.
Devant moi les casques me tournaient le dos.
Un choc, tout s’est arrêté.
J’ai senti l’odeur des gaz d’échappement....

---------------------

La rampe a basculé dans l’eau.
J’en avais jusqu’à la ceinture.
L’eau était froide. Ma culasse aussi.
J’ai donné un coup de rein et l’eau salée m’a balayé le visage...

----------------------

La marée descendait. J’ai foncé droit devant vers la falaise.  
J’ai senti mes pieds s’enfoncer dans le sable mouillé.
La plage était couverte de gens.
J’ai butté sur un type qui ne bougeait plus.
Je ne lui ai pas fermé les yeux...

---------------

Nous étions le 6 juin…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
LANG
EXPERT
EXPERT

Messages : 401
Points : 9281
Date d'inscription : 21/12/2017
Age : 77

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Ce jour là ! Quelques mots… :: Commentaires

avatar

Message le Mer 6 Juin 2018 - 10:40 par vieux treillis

merci pour ces quelques mots.
oui, c'était le 6 juin, le 6 juin 1944, les plages Normandes subissaient un terrible assaut, mais avant cela à 5h50 , après que les batteries côtières allemandes eurent reçu chacune plus de 500 tonnes de bombes, les plus gros navires de guerre de la WESTERN TASK FORCE, sous les ordres du contre-amiral Alan G. KIRK, commencent à pilonner le MUR de L'ATLANTIQUE  .

Au large d'OMAHA les deux tourelles du cuirassé américains " ARKANSAS " armées de canons de marine de 305 mm entrent en action dans un fracas étourdissant .

Quelques instants plus tard, les batteries du " TEXAS " du " GEORGES-LEYGUES " et du " MONTCALM " lâchent à leur tour des salves dévastatrices sur les côtes normandes.

A bord de l'USS AUGUSTA, le général BRADLEY observe les résultats des tirs à la jumelle.

Auparavant, au cœur de la nuit du 05 au 06 juin, des milliers de parachutistes sont largués à l'intérieur des terres.

Puis les barges de débarquement ....................

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum