1885 le tournant colonial de la République

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

08062018

Message 

1885 le tournant colonial de la République





par Gilles Manceron (direction de l'ouvrage)
INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES.


La République française et la question coloniale : quelques dates clés (1792-1962)

Cette chronologie a été établie par l’historien Gilles Manceron, en annexe de l’ouvrage reproduisant le verbatim des débats parlementaires français de 1885, sous le titre 1885 : le tournant colonial de la République (La Découverte)

• 1792 – Proclamation de la Ière République (22 septembre).

• 1793 – Les délégués de la Convention Léger-Félicité Sonthonax et Étienne Polverel proclament l’abolition de l’esclavage à Saint-Domingue, principale colonie française, où une insurrection d’esclaves encouragée par les nouvelles de la Révolution française l’avait déjà imposée sur une partie du territoire.

• 1794 – La Convention abolit l’esclavage dans toutes les colonies (4 février/16 pluviôse, an II).

• 1802 – Bonaparte rétablit l’esclavage aux colonies « conformément aux lois et règlements antérieurs à 1789 ».

• 1803 – À Vertières (Saint-Domingue), première défaite d’un corps expéditionnaire français dans une tentative de reconquête coloniale (novembre).

• 1804 – Proclamation de l’indépendance de la République d’Haïti (1er janvier). Proclamation du Ier Empire (18 mai). Napoléon rétablit l’esclavage en Guadeloupe et le développe dans les autres colonies.

• 1815 – Restauration de la monarchie, avec Louis XVIII (8 juillet); puis Charles X (16 septembre 1824).

• 1830 – En juin, Charles X organise la prise d’Alger (14 juin-5 juillet), quelques semaines avant son renversement (31 juillet). Établissement de la Monarchie de juillet de Louis-Philippe.

• 1830 à 1847 – Louis-Philippe et la Monarchie de juillet poursuivent la conquête de l’Algérie et font la guerre au royaume d’Abd el-Kader (sa reddition intervient le 23 décembre 1847). Sur une population estimée à 3 millions d’habitants à l’arrivée des Français, les historiens estiment que cette guerre de conquête, d’une sauvagerie peu commune, a fait quelque 700 000 morts.

• 1833 – Loi sur le statut des colonies (24 avril).

• 1841 – Annexion par la France de Mayotte (Comores) et Nossi-Bé (Madagascar).

• 1842 – Occupation de l’archipel des Marquises, de Wallis et de Gambier. Protectorat à Tahiti. Création de comptoirs fortifiés en Côte-d’Ivoire.

• 1848 – Abdication de Louis-Philippe et proclamation de la IIe République (24 février). Abolition de l’esclavage dans les colonies françaises (27 avril) et indemnisation des propriétaires d’esclaves. L’Algérie est proclamée partie intégrante de la France, formée de trois départements français régis par des « lois particulières ». Élection de Louis-Napoléon Bonaparte à la présidence de la République (10 décembre).

• 1849-1852 – En Algérie, plusieurs révoltes (Aurès, Ziban, Kabylie, Laghouat) sont férocement réprimées, des villages entiers sont massacrés.

• 1851 – Le 2 décembre, coup d’État de Louis-Napoléon Bonaparte, qui devient président à vie.

• 1852 – Début du Second Empire (2 décembre); Louis-Napoléon Bonaparte est proclamé empereur et devient Napoléon III.

• 1853 – Occupation de la Nouvelle-Calédonie (24 septembre).

• 1854 – En décembre, le commandant Louis Faidherbe est nommé gouverneur du Sénégal (il le restera, avec une brève interruption de deux ans, jusqu’en 1865).

• 1856 – Débarquement français à Saigon.

• 1857 – Faidherbe crée les Tirailleurs sénégalais. Début de la guerre contre l’empire Toucouleur, avec à sa tête El Hadj Omar jusqu’en 1864, puis son fils Amadou Tall. En Algérie, après des années de combats, une ultime campagne du maréchal Jacques Louis Randon obtient la reddition de la Kabylie (mai-juillet). Occupation de Canton par les Français et les Anglais, pour contraindre la Chine à respecter les traités (décembre).

• 1858 – Création du ministère de l’Algérie et des Colonies (24 juin). Traité de Tien-Tsin avec la Chine, non observé (26-27 juin).

• 1859 – Prise par les Français de la citadelle de Hué, capitale de l’empire d’Annam. Le 17 février, les troupes françaises s’emparent de Saigon (Cochinchine).

• 1860 – Début de la guerre franco-vietnamienne pour le contrôle de la Cochinchine, qui durera jusqu’en 1862. Expédition française au Liban contre les Druzes pour défendre les chrétiens maronites (juillet). Expédition militaire franco-anglaise en Chine (septembre-octobre) : victoire contre les Chinois, au pont de Palikao (21 septembre), pillage et incendie du palais d’été, puis occupation de Pékin (13 octobre). Deuxième traité de Tien-Tsin, ouvrant à la France et l’Angleterre de nouveaux ports (25 octobre).

• 1861 – Convention de Londres, prévoyant l’envoi d’un corps franco-anglo-espagnol au Mexique sous prétexte de faire rembourser des créances franco-anglaises, dans le but de créer un empire catholique rival des États-Unis (31 octobre).

• 1862 – L’Espagne et l’Angleterre se retirent dans la guerre avec le Mexique, la France continue (9 avril). Traité de Hué, où la France obtient la partie orientale de la Cochinchine (5 juin). Traité franco-malgache, qui reconnaît Radama II comme roi de Madagascar et accorde de nombreux avantages aux Français (12 septembre).

• 1863 – Protectorat français sur le Cambodge (11 avril). Au Mexique, bataille de Camerone (30 avril), qui deviendra l’épisode fondateur de la Légion étrangère; prise de Puebla par les Français (17 mai), qui entrent à Mexico le 10 juin (le 12 juin 1864, Maximilien d’Autriche sera proclamé empereur du Mexique, par la volonté de Napoléon III).

• 1864 – Senatus consulte impérial définissant le statut de l’indigénat en Algérie.

• 1866 – Sous la pression américaine, Napoléon III ordonne l’évacuation du Mexique (14 janvier).

• 1867 – Évacuation des troupes françaises du Mexique (février) ; exécution de Maximilien à Querétaro (19 juin). Annexion par la France de la partie occidentale de la Cochinchine.

• 1870 – Après la défaite française, à Sedan, dans la guerre contre la Prusse, chute du Second Empire et proclamation de la IIIe République (4 septembre). Le décret Crémieux accorde la nationalité française à tous les Juifs d’Algérie (24 octobre).

• 1871 – La Commune de Paris organise la défense de la capitale (28 mars); après le traité de Francfort (10 mai), par lequel la France doit céder à la Prusse l’Alsace et la Lorraine, la Commune est brutalement réprimée par les troupes versaillaises lors de la « semaine sanglante » (21-28 mai). Le commerçant et trafiquant d’armes français Jean Dupuis s’installe à Hanoi, où il fait flotter le drapeau français. En Algérie, répression d’une insurrection d’envergure en Kabylie (mars-septembre).

• 1873 – Le lieutenant Francis Garnier s’empare de la citadelle de Hanoi et entame la conquête du delta tonkinois (décembre).

• 1874 – Traité de Saigon (15 mars) avec l’empereur d’Annam : la France renonce à ses conquêtes du Tonkin et Dupuis doit évacuer Hanoi, mais l’Annam reconnaît en contrepartie la pleine souveraineté de la France sur les trois provinces de Cochinchine conquises par l’amiral de La Grandière en 1867, et ouvre au commerce français les ports de Hanoi, Haiphong et Qui Non.

• 1875 – Un vote du Parlement confirme l’établissement de la République en France (amendement Wallon, 30 janvier).

• 1876 – Suffrage universel dans quatre communes du Sénégal. Lors de la Conférence de géographie de Bruxelles, cinq puissances coloniales (Allemagne, Autriche-Hongrie, France, Italie, Russie) échangent des d’informations géographiques (septembre).

• 1878 – Congrès de Berlin sur les colonies (13 juin-13 juillet).

• 1879 – Début de la conquête du Soudan (actuel Mali) par le commandant Joseph Gallieni.

• 1880 – Premier ministère Jules Ferry (23 septembre), qui présidera le gouvernement jusqu’en 1885. Gallieni établit un protectorat sur le Mali. Tahiti devient une colonie française (29 juin).

• 1881 – Protectorat français sur la Tunisie (traité du Bardo, 12 mai). Insurrection de Lat Dior au Sénégal, qui durera jusqu’en 1885. Insurrection des Baoulé en Côte-d’Ivoire, qui durera jusqu’en 1902. Protectorat français sur le Fouta-Djalon (Guinée). Création d’un sous-secrétariat d’État aux Colonies. Instauration du Code de l’indigénat applicable aux Algériens musulmans. Début de la guerre entre la France et la Chine, pour le contrôle de l’Annam (septembre).

• 1882 – Création de la Régie de l’opium en Cochinchine. Le gouverneur Le Myre de Vilers, gouverneur de Cochinchine, décide d’établir à Hanoi une petite garnison aux ordres du commandant Henri Rivière, qui s’empare de la ville (avril).

• 1883 – Délégation malgache en France. Le gouvernement de Madagascar ayant repoussé l’ultimatum français réclamant la cession de l’île au nord du 16e parallèle et le respect du droit de propriété des Français, la France bombarde puis occupe Tamatave, Diego Suarez et Vohémar. Troisième mission de Savorgnan de Brazza en Afrique équatoriale. Protectorat français au Togo. Début de la guerre au Mali contre Samori Touré. À Hanoi, Rivière est tué par les troupes chinoises et Jules Ferry décide l’envoi d’un corps expéditionnaire en Annam et au Tonkin. Par le traité de Hué (25 août), l’empereur d’Annam reconnaît le protectorat de la France. Création d’un Conseil supérieur des colonies.

• 1884 – Le traité de Tien-Tsin (11 mai et 9 juin) oblige les Chinois à reconnaître le traité de Hué et à se retirer complètement du Tonkin. Après la reprise des hostilités avec la Chine, les troupes françaises doivent battre en retraite à Bac Lê; en août, la marine française bombarde l’arsenal de Fou Tchéou et commence le blocus de Formose. Le 15 novembre, ouverture de la Conférence de Berlin, pour l’organisation de la colonisation du Congo par les puissances coloniales européennes (elle s’achèvera le 26 février 1885, en définissant les règles du partage de l’Afrique subsaharienne entre ces puissances).

• 1885 – Au Tonkin, le corps expéditionnaire français s’empare de Lang Son sur la frontière chinoise en février, puis bat en retraite face aux Chinois. La nouvelle du « désastre de Lang Son » provoque la chute du ministère Ferry (30 mars). Second traité de paix franco-chinois de Tien-Tsin (avril), où la Chine reconnaît le protectorat français sur l’Annam et le Tonkin, ainsi que la liberté de commerce française en Chine méridionale, tandis que la France restitue Formose et les îles Pescadores à la Chine. Le 5 juillet, le régent d’Annam attaque sans succès la concession française de Hué, puis prend le maquis avec le jeune empereur Ham Nghi. Débats houleux à la Chambre des députés en juillet et en décembre sur la politique coloniale. Le traité franco-malgache de Tamatave (17 décembre) établit une sorte de protectorat français sur Madagascar, donne Diego Suarez (et les îles Nossi-Bê et de Sainte-Marie) à la France, mais reconnaît l’autorité de la reine Ranavalona III sur l’ensemble de l’île.

• 1886 – Les Français installent un autre prince sur le trône d’Annam. Paul Bert est nommé résident général de l’Annam et du Tonkin.

• 1887 – Création de l’Union indochinoise (octobre), qui place l’Annam, le Tonkin, la Cochinchine et le Cambodge sous l’autorité d’un gouverneur dépendant du ministère des Colonies. Début de l’exploitation des mines de charbon à ciel ouvert de Hongay au Tonkin. Statut de l’indigénat en Nouvelle-Calédonie.

• 1888 – Vaincu, l’ex-empereur Ham Nghi est exilé en Algérie.

• 1889 – La France établit son protectorat sur la Côte-d’Ivoire (10 janvier). La Régie de l’opium s’étend à tout le protectorat d’Indochine. Loi sur la nationalité qui accorde la nationalité française aux Européens nés en Algérie.

• 1890 – Création du Comité de l’Afrique française, qui finance des missions de reconnaissance, des conférences publiques et des déjeuners ou dîners-débats pour promouvoir l’idée coloniale. L’Angleterre reconnaît à la France ses droits sur Madagascar en échange du protectorat britannique sur Zanzibar et sur le bas Niger (5 août).

• 1891 – Jean-Louis de Lanessan est nommé gouverneur général de l’Indochine (jusqu’en 1894).

• 1892 – Expédition du Dahomey. Convention franco-anglaise sur le Cameroun. Formation d’un groupe colonial à la Chambre des députés.

• 1893 – La Côte-d’Ivoire, la Guinée et le Dahomey deviennent des colonies françaises. Création de l’Union coloniale, regroupant des « maisons françaises ayant des intérêts aux colonies », qui mène des actions de propagande en faveur de la politique coloniale. Conférence de Bangkok (3 octobre) pour la délimitation des zones d’influence anglaises et françaises en Extrême-Orient (la France obtient la reconnaissance de ses droits sur les territoires à l’est du Mékong).

• 1894 – Création du ministère des Colonies (30 mai). Occupation définitive de Tombouctou (actuel Mali) par les Français.

• 1895 – Décret de création du gouvernement général d’Afrique occidentale française (AOF), réunissant la Côte-d’Ivoire, la Guinée, le Sénégal et le Soudan (actuel Mali) (16 juin). Expédition de Madagascar : le 30 septembre, les troupes françaises s’emparent de Tananarive et imposent au royaume la signature d’un traité de protectorat.

• 1896 – Accord franco-anglais sur le Siam, début de l’Indochine (15 janvier). Une loi votée par la Chambre, par 329 voix contre 82, déclare Madagascar colonie française (6 août). Le général Gallieni est nommé gouverneur de Madagascar, jusqu’en 1905; la reine Ranavalona III sera exilée à la Réunion, puis à Alger. L’Italie reconnaît le protectorat français sur la Tunisie (30 septembre).

• 1897 – Introduction de l’hévéa en Indochine. Paul Doumer gouverneur général de l’Indochine jusqu’en 1902.

• 1898 – Capturé au Soudan (Mali) par le capitaine Gouraud, Samori Touré est déporté au Gabon (29 septembre). Incident de Fachoda, dans le Haut-Nil, entre la mission du capitaine Marchand et les troupes britanniques de Lord Kitchener ; la mission Marchand doit abandonner la forteresse de Fachoda aux Anglais (7 novembre). L’empereur d’Annam Thanh Thai est privé de tout pouvoir réel.

• 1899 – La mission militaire Voulet-Chanoine, en route vers le Tchad, sème la mort sur son passage. Prise d’In Salah dans le Sahara par les Français.

• 1900 – Fin de l’Empire de Rabah au Tchad. Congrès colonial international de Paris.

• 1905 – Répression à Madagascar de la dernière révolte contre la conquête. Victor Augagneur est nommé gouverneur général de Madagascar, jusqu’en 1910. En Indochine, première récolte de caoutchouc, qui connaîtra un essor rapide.

• 1906 – Lors de la conférence d’Algésiras (16 janvier-7 avril), le Maroc est placé sous contrôle international (France, Grande-Bretagne, Allemagne et Italie), mais la prépondérance de la France est reconnue.

• 1907 – Le 29 mars, les troupes françaises occupent Oujda au Maroc, puis, en août, Casablanca. L’empereur d’Annam Thanh Thai est destitué et exilé à la Réunion (septembre).

• 1908 – Mouvements de rébellion dans l’ensemble du Tonkin.

• 1910 – Révolte en Côte-d’Ivoire. Création du gouvernement général de l’Afrique équatoriale française (AEF), réunissant le Gabon, le Congo, l’Oubangui-Chari (actuelle Centrafrique) et le Tchad.

• 1911 – Albert Sarraut est nommé gouverneur général de l’Indochine, jusqu’en 1914. Des décrets instituent le service militaire obligatoire pour les Algériens musulmans.

• 1912 – Traité de Fès, instaurant le protectorat de la France sur le Maroc (30 mars). Le général Hubert Lyautey est nommé résident général.

• 1914 – Les troupes françaises et anglaises occupent le Togo. Les Algériens et les tirailleurs sénégalais et malgaches participent à la guerre. Début de la construction du chemin de fer Congo-Océan, qui prendra fin en 1934 (25 000 des 125 000 travailleurs forcés africains de ce chantier y perdront la vie).

• 1916 – L’empereur d’Annam Duy Tham, sur le trône depuis 1907, est déposé et exilé à la Réunion. Conquête du Cameroun par les troupes franco-anglaises.

• 1919 – Lors du Traité de Versailles avec l’Allemagne vaincue à l’issue de la première Guerre mondiale, l’Alsace et la Lorraine sont à nouveau rattachées à la France, qui reçoit également de nouveaux territoires (mandat sur le Liban et la Syrie; le Togo et le Cameroun sont partagés entre Anglais et Français).

• 1920 – Création de la colonie de Haute-Volta. Accord franco-anglais de San-Remo sur les pétroles du Proche-Orient et sur l’attribution des mandats (24-25 avril) ; entrée des troupes françaises à Damas (25 juillet); proclamation par le général Gouraud de l’indépendance du « Grand Liban » (1er septembre). Grande famine en Algérie (octobre).

• 1922 – La colonie du Niger est détachée du Soudan français, celle du Tchad est détachée de l’Oubangui-Chari.

• 1924 – Décret sur le Code de l’indigénat en AOF.

• 1925 – En avril, engagement massif des troupes françaises (400 000 hommes), commandées par le maréchal Pétain, dans la guerre du Rif au Maroc, opposant la « République rifaine » d’Abdelkrim aux armées française et espagnole; cette « guerre totale » conduira à la défaite d’Abdelkrim, le 27 mai 1926. Insurrection des Druzes de Syrie (18 juillet).

• 1926 – Création à Paris de l’Étoile nord-africaine (20 juin), qui réclame l’« indépendance de l’Afrique du Nord » (elle sera dissoute en 1929, puis reconstituée en 1933, toujours sous la direction de Messali Hadj).

• 1927 – Création à Hanoi du parti national du Viêt-Nam.

• 1930 – En février, insurrection en Indochine de la garnison de Yen-bai dans la haute vallée du fleuve Rouge et fondation par Hô Chí Minh du Parti communiste indochinois. Promulgation du « statut organique » des États du Levant sous mandat français. Célébrations du centenaire de la conquête de l’Algérie par la France (juillet).

• 1931 – Huit millions de visiteurs pour l’Exposition coloniale à Paris (inaugurée le 6 mai). Création de l’Association des oulémas réformistes d’Algérie (mai).

• 1937 – Dissolution de l’Étoile nord-africaine par le Front populaire (janvier); création du Parti du peuple algérien (PPA), partisan de l’indépendance (mars).

• 1940 – Le 10 juillet, après la défaite face à l’Allemagne, l’Assemblée nationale vote la fin de la IIIe République, remplacé par l’« État français » dirigé par le maréchal Pétain. En octobre, le gouvernement de Vichy abolit le décret Crémieux de 1870, retirant de ce fait la nationalité française aux Juifs d’Algérie.

• 1941 – Création du Viêt-Minh, qui organise la résistance armée au nord du Viêt-Nam (juillet).

• 1943 – À Alger, publication du « Manifeste du peuple algérien », à l’initiative de Ferhat Abbas (mars).

• 1944 – Au nom de la France libre, le 30 janvier, le général De Gaulle ouvre la « Conférence africaine française » de Brazzaville en affirmant « qu’il y a désormais, entre la métropole et l’Empire, un lien définitif ». Constitution du Gouvernement provisoire de la République française (3 juin).

• 1945 – Lors de la célébration de la capitulation de l’Allemagne nazie, qui marque la fin de la Seconde Guerre mondiale, le 8 mai, des manifestations nationalistes tournent à l’émeute en Algérie, dans le Nord-Constantinois; la répression fait des milliers de morts parmi les Algériens dans les régions de Sétif et de Guelma. Proclamation de l’indépendance du Viêt-Nam par Hô Chí Minh (2 septembre).

• 1946 – Création de quatre départements d’outre-mer (DOM) : Guadeloupe, Martinique, Guyane et La Réunion (19 mars). Les députés du Mouvement démocratique de rénovation malgache (MDRM) demandent pour Madagascar, le statut d’État libre dans l’Union française (21 mars). Adoption par référendum de la Constitution de la IVe République (13 octobre). Création de l’Union française, regroupant l’ensemble des colonies françaises, y compris les territoires d’outre-mer (27 octobre). En Algérie, création du Mouvement pour le triomphe des libertés démocratiques (MTLD), dirigé par Messali Hadj (octobre). Le bombardement du port d’Haiphong, à l’initiative de l’amiral d’Argenlieu, fait au moins 6 000 morts et va provoquer l’offensive du Viêt-Minh; c’est le début de la « guerre d’Indochine » (novembre).

• 1947 – Insurrection des indépendantistes à Madagascar (mars), qui réussissent à prendre le contrôle d’un sixième du pays sur la côte orientale. Elle sera férocement réprimée par l’armée française, au prix de dizaines de milliers de morts.

• 1954 – Défaite des troupes françaises face au Viêt-Minh, à Diên Biên Phu (7 mai). Accords de Genève où la France reconnaît l’indépendance du Viêt-Nam (21 juillet). Début de la lutte du FLN pour l’indépendance algérienne (1er novembre).

• 1956 – Indépendance du Maroc (2 mars) et de la Tunisie (20 mars).

• 1958 – Avènement en France de la Ve République (4 octobre). Indépendance de la Guinée (2 octobre). Proclamation à Tananarive de la République malgache (14 octobre).

• 1960– Indépendance du Cameroun (1er janvier) et des pays issus de l’AOF et l’AEF.

• 1962 – Signature des accords d’Evian entre la France et le Gouvernement provisoire de la République algérienne (18 mars), marquant de la guerre d’indépendance algérienne; indépendance de l’Algérie (5 juillet).










avatar
Francis GAMBLIN

Messages : 57
Points : 4684
Date d'inscription : 10/10/2017
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum