Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Like/Tweet/+1
La Mémoire Parachutiste Militaire est importante, Merci de participer en postant des sujets ou en répondant à ceux existants. Nos Régiments actuels et les Militaires d'Aujourd'hui ne le sont pas moins, "les camps parachutistes" donne la parole aux deux.
Derniers sujets
» Chronique de la Guerre d'Algérie
Aujourd'hui à 16:15 par Vent du sud

» C'ETAIT IL Y A 100 ANS au jour le jour (ou à peu près)
Aujourd'hui à 10:21 par BriseLance13

» J’ai survécu à un saut en parachute qui a mal tourné
Aujourd'hui à 10:04 par LANG

» Le fardier d’UNAC pour les forces spéciales et la brigade parachutiste françaises
Aujourd'hui à 6:43 par tailliez

» Un armistice trop précoce ?
Hier à 18:16 par bretivert

» Les BOUGIES saison 10
Hier à 18:12 par anchorage

» éphéméride 13 Novembre
Lun 12 Nov 2018 - 22:25 par la Géline

» un 11 novembre
Lun 12 Nov 2018 - 21:54 par Invité

» recherche insigne du 1°RPIMa
Lun 12 Nov 2018 - 17:04 par Invité

Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 


L'incroyable tempête du 19 juin ...............

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

18062018

Message 

L'incroyable tempête du 19 juin ...............






D-Day. L'incroyable tempête du 19 juin 1944 détruit les ports artificiels

Le 19 juin 1944, une tempête de Nord-Est, avec des vents de 7 à 8 se lève sur la Manche. Elle va durer trois jours et causer des dégâts irréversibles pour "Mulberry A".

Conjuguée à de forts coefficients de marée, poussée par des vents forts, la mer submerge les brise-lames et surtout les caissons Phoenix. Ils se remplissent d'eau, car ils ne sont pas pontés, et, pour certains, éclatent sous la pression.



Mulberry A ne s'en relèvera pas.
Les brise-lames flottants en acier, les bombardons, partent à la dérive et assènent des coups de bélier mortels aux autres installations du port artificiel d'Omaha Beach. Les passerelles Lobnitz sont détruites ou endommagées, les voies flottantes désagrégées.

Au soir du troisième jour, il est clair que "Mulberry A, pour American", nom de code du port artificiel d'Omaha, devra être abandonné. Tandis que "Mulberry B, pour British", plus abrité devant Arromanches, pourra être rapidement réparé et remis en service.

Les Américains échouent leurs navires sur le sable...
Pas le temps de reconstruire un nouveau port. Les Américains vont alors compenser, ce qui semble un lourd handicap pour l'approvisionnement de leurs troupes, par un très grand génie militaire et logistique. Ils vont échouer sur la plage d'Omaha leurs navires de transport. Tout simplement.



Et maintiennent un trafic aussi important que celui du port artificiel.
Cette technique de l'échouage leur permettra d'assurer un trafic aussi important que celui de "Mulberry B" devant Arromanches. La prise de Cherbourg le 27 juin, l'extraordinaire rapidité pour la remise en état du port détruit (le premier navire accoste le 17 juillet), réglera définitivement la question pour les Américains.

Ils feront de Cherbourg, jusqu'à la remise en route d'Anvers en novembre 1944, le premier port du monde.




Jack AUGER.

_________________
Le Courage est un embrasement de l'être qui trempe les Armées. Il est la première des vertus, quelle que soit la beauté des noms dont elles se parent.  Un soldat sans Courage est un Chrétien sans foi.  Le Courage est ce qu'il y a de plus sacré dans une Armée.
avatar
MARAUDEUR
troupes de chocs
troupes de chocs

Messages : 92
Points : 6286
Date d'inscription : 06/08/2017
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum