Rechercher
 
 

Résultats par :
 

 


Rechercher Recherche avancée

Like/Tweet/+1
La Mémoire Parachutiste Militaire est importante, Merci de participer en postant des sujets ou en répondant à ceux existants. Nos Régiments actuels et les Militaires d'Aujourd'hui ne le sont pas moins, "les camps parachutistes" donne la parole aux deux.
Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 


Algérie, Témoignage de Guy VERDIER

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

15092018

Message 

Algérie, Témoignage de Guy VERDIER






----------------------------------------------------------------
Fichiers joints
Guy Verdier.pdf (987 Ko) Téléchargé 135 fois
avatar
LUDO

Messages : 70
Points : 5898
Date d'inscription : 18/08/2017
Age : 53

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Algérie, Témoignage de Guy VERDIER :: Commentaires

avatar

Message le Sam 15 Sep 2018 - 21:28 par LANG

Combien ont-ils été à faire ces 25 mois de « service » !
Merci ludo pour ce témoignage.
Ces jeunes, et il y en eut beaucoup, ont traversé la Méditerranée pour effectuer un » service ».
Guy Verdier nous raconte son parcours qui ressemble beaucoup à celui de ses camarades.
Tous, et même la plupart, n’étaient pas dans des unités « au contact ». Ne portaient pas un béret rouge…
Montaient des gardes, préparaient des revues où des visites officielles et attendaient la quille…
Ils rentraient chez eux mais ils avaient vieillis de plus de 25 mois. Beaucoup plus…
On a tendance à les oublier. A les ignorer…
En rentrant chez eux ces vieux appelés « lambda » étaient la semence du futur.
Qui s’est occupé de ces graines ? Qu’avons-nous fait pour les aider à germer ?

Quand je lis les extraits de ce récit avec parfois des termes dérisoires ou naïfs mais sincères…

« Nous allions faire des manœuvres dans les environs en nous ne tenant pas très loin du camp au cas où les fellagas (nom donné aux combattants algériens) nous auraient repérés ce qui permettait aux commandos de nous secourir s’il y avait éventuellement une attaque. Nous partions quand même avec nos fusils et de vraies balles.

Un matin quand nous nous sommes réveillés nous avons constaté qu’il était tombé au moins 30 centimètres de neige. Ce jour là nous avions sport en petite tenue mais étant donné les conditions atmosphériques nous avions décidé d’aller au rassemblement en treillis et chaussés de nos brodequins. A l’appel de 8 heures, le lieutenant, qui nous a vus habillés ainsi, a poussé un coup de gueule et nous a renvoyés nous changer

Pendant les temps morts, quelques officiers me faisait dessiner des personnages de Walt Disney pour orner la chambre de leurs enfants

Par deux fois, je me suis trouvé dans la salle d’attente avec deux Algériennes. La plus âgée n’était pas voilée, l’autre, une jeune fille, l’était. Quand elle se fut assise, elle enleva son voile et révéla une beauté digne des contes des mille et une nuits !!! A damner un pauvre militaire, mais pour moi l’histoire s’arrêta là.

Comme les effectifs augmentaient on nous affecta un adjudant,... Avec lui la vie commença à changer. Il était tatillon, casse-pied, un vrai adjudant quoi ! Il imposait des revues toutes les semaines.

Quand je lui dis au revoir, j’ai senti une certaine chaleur dans ses encouragements pour mon retour à la vie civile. Pendant quelques années je lui ai écrit pour la nouvelle année. Il m’a répondu à chaque fois et puis un jour je n’ai plus rien reçu. Qu’est-il devenu ? »


Oui, quand je lis ce récit, je me dis qu’on aurait dû écrire plus souvent à Guy Verdier…

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 16 Sep 2018 - 11:56 par bretivert

Un salut amical
Ces témoignages sont importants à tous les niveaux. Le ressenti et anecdotes permettent de mieux situer ces années là.
Souvent ceux qui ont vécu ces périodes ressentent le besoin d’en écrire des passages. Sans doute le moyen d'extérioriser et d'exorciser des moments importants de leur vie. Car à qui en parler ? Si ce n’est entre anciens.

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum